Ce besoin d’appartenance qui nous comble

Qu’est-ce qui fait que nous sommes plus heureux au travail et dans notre vie en général.

C’est très varié pour chacun d’entre nous, j’observe cependant chez mes clients qu’il y a une récurrence, appartenir à un groupe avec qui on partage les idéaux semble le dénominateur commun de l’équilibre, avoir notre propre réseau de soutien.

Les gens me disent souvent qu’ils ont besoin de s’entourer de gens qui pensent comme eux, qui les confortent dans leurs façons de penser. C’est rassurant de ne pas remettre en question ses préjugés, l’être humain a besoin d’avoir raison. Le regard de l’autre qui nous identifie comme un pair est le reflet de notre identité sociale et nous aide à conserver notre équilibre psychologique.

Les réseaux sociaux contribuent à nourrir ce besoin fondamental, d’où j’estime sa popularité exponentielle des dernières années. Malgré tout, certains clients expriment leur désarroi en étant témoin de toutes les prouesses de leurs amis, et se renferment dans la solitude pour ne pas communiquer leur détresse publiquement.

En coaching notre question-clé est souvent je suis au service de qui ou de quoi dans cette situation?

Qu’est-ce que vous dévoilez au monde extérieur et qu’est-ce que vous vivez à l’intérieur de vous?

Où portez-vous votre attention actuellement, dans quelle sphère de votre vie et qu’est-ce que vous ignorez, qui est plus absent?

L’équilibre pour moi, c’est d’être bien entourée dans l’authenticité, d’entretenir un réseau de soutien de confiance en acceptant la différence au quotidien et ce, dans toutes les sphères de notre vie.

Crédit photo: Normand Leduc

 

One thought on “Ce besoin d’appartenance qui nous comble

  1. Répondre
    Bablofil - avril 23, 2017

    Thanks, great article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *